Dépistage Maladies Génétiques

Maladies génétiques: CA et SCID

Dépistage et Publication du statut obligatoire du CA et du SCID chez les étalons arabes dès 2017

Deux maladies génétiques létales (mortelles) au moins, affectent la race arabe : le SCID (severe combined immunodefiency disease) et  la CA (cerebellar atrophy).

 

Depuis qu’elles sont identifiées, une démarche visant à informer les éleveurs a été entreprise (statut, vis-à-vis du SCID seul, indiqué dans le catalogue des étalons arabes des Haras nationaux dès 2009, dans celui de l’ACA en 2012 ; tests obligatoires pour figurer au catalogue 2015).

En Belgique, les tests sont obligatoires pour être admis à la monte publique et les résultats sont publiés sur le site du stud-book.

Dans les deux pays, il n’a pas été question d’interdire aux étalons porteurs sains de faire la monte, simplement de donner l’information aux éleveurs.

Quelle est la fréquence des gènes néfastes ? Les 2 gènes SCID et CA sont des gènes autosomaux (pas liés au sexe) et létaux (entrainant la mort des chevaux qui en sont porteur à l'état homozygote). Pour chacun des 2 gènes, on notera « N » l'allèle dominant "normal" et « n » l'allèle récessif létal. Actuellement en France, sur les 59 étalons testés du catalogue ACA, 14% sont porteurs de l'une ou l'autre anomalie, voire les 2 (cas d'un étalon).

Rendre les tests obligatoires

Interrogée à ce sujet, la Direction du développement et de la recherche à l’IFCE, répond : dès qu’un gène létal (à l’état homozygote) est clairement mis en évidence dans une population, il est indispensable que les éleveurs et propriétaires de chevaux soient informés du génotypage des étalons agréés.

La commission du stud-book en a retenu le principe mais la décision correspondante est d’une telle importance qu’elle devait se prendre au niveau de l’ACA : la question a donc été posée au conseil d’administration du 27 novembre dernier, et celui-ci s’est prononcé en faveur de cette obligation.

Il appartient maintenant à la commission du stud-book d’apporter les modifications nécessaires : cela conduit alors à ajouter une nouvelle condition dans le règlement du stud-book arabe (approbation des étalons).

Dans la pratique :

I – Règlement du stud-book

Il sera modifié en ce sens avant le 1er janvier 2017

II – Réalisation des tests

Actuellement les tests sur ces maladies sont pratiqués par l’envoi d’un échantillon de sang au laboratoire  prélevé par un vétérinaire qui certifiera l’identité du cheval (LABEO, avec un tarif préférentiel pour les adhérents de l’ACA)*.

La question de la semence importée  sera également traitée (test fait à l’étranger, ou en France à partir d’une paillette de semence, ou autre procédé).

III – Publication du statut

  • Le statut de l’étalon sera publié sur le site de l’ACA et sur la fiche SIRE.
  • Aucune carte de saillie ne sera délivrée à un étalon arabe sans réception des résultats des tests (au moins pour produire en Arabe et/ou DSA, pour le moment).
 

Tags : ACA France

Partager sur Facebook

Actualités

Encart 2

Les résultats des concours d'Elevage SHF/ACA 2017

sont ici

Les compte-rendus des Conseils d'Administration 2017

sont téléchargeables ici 

Les indices de performances 2002-2016 et les indices génétiques 2016 

ont été calculés par l'INRA et sont en ligne sur les fiches SIRE des chevaux

3ème Concours National du Cheval Arabe "Bon et Beau"

Des photos sont en ligne dans la galerie

Le calendrier des Concours ECAHO Internationaux 2018

est en ligne ici

Le résultat final de la Coupe de France 2017

est en ligne ici

Agenda

Encart 1
 Février 2018 
L M M J V S D