Maladies Génétiques SCID et CA

Maladies génétiques SCID et CA

Pourquoi rendre le test et la publication du statut obligatoires pour les étalons? 

 

Les maladies

Le SCID (Severe combined immunodeficiency disease) est une anomalie génétique ayant pour conséquence une réduction des défenses immunitaires. Un poulain exprimant ce gène aura un déficit en Lymphocytes B et T et sera sensible au développement de maladies infectieuses à l’évolution défavorable.

A la naissance, le poulain bénéficie des anticorps de sa mère grâce à l’absorption du colostrum. Vers l’âge d’un mois, son propre système immunitaire devrait s’être développé et produire ses propres anticorps pour pouvoir prendre le relais.

 

Dans le cas où le gène SCID s’exprimeil y a atteinte du système immunitaire et le poulain n’est pas en mesure de fabriquer ses anticorps. Cela se traduit par l’apparition de maladies, débutant généralement par des problèmes pulmonaires, évoluant en pneumonie, pleurésie.

Le poulain présente une hyperthermie importante (jusqu’à 41°C), son état général s’altère, il perd du poids, il développe de nombreux symptômes, signes de pathologies multiples touchant tous les organes. Des diarrhées sont souvent associées.

Le poulain incapable de lutter, meurt généralement dans les 15 à 45 jours après l’apparition des symptômes.

 

L’Atrophie Cérébelleuse (CA en anglais) ou Abiotrophie cérébelleuse  ou abiotrophie corticale cérébelleuse (CCA) ou encore dégénérescence corticale cérébelleuse postnatale est une maladie neurologique génétique qui se manifeste chez certaines races de chevaux, en particulier chez le cheval Arabe mais qui peut également se développer chez les individus issus d’Arabe.

Les symptômes de l’abiotrophie cérébelleuse comprennent une ataxie ou un manque d'équilibre, un tremblement de la tête, une hyper-réactivité, l'absence de réflexe et une démarche raide en élevant les jambes. Des tremblements saccadés sont observés lorsque la tête est en mouvement (ou chez les animaux très jeunes, lorsqu’ils tentent de téter), ainsi que le manque apparent de prise de conscience de l'endroit où sont les pieds (parfois l’animal essaye de marcher avec un pied replié), et une faible perception de l’espace et des distances.

La plupart des poulains semblent normaux à la naissance, avec des symptômes visibles en moyenne à l’âge de quatre mois, bien qu'il y ait eu des cas où la maladie s’est manifestée peu après la naissance et d'autres cas où les symptômes sont apparus chez les chevaux au cours de leur première année.

L’anomalie provoque l’atrophie et la désorganisation du cervelet du poulain atteint qui présente, dès la naissance ou jusqu'à 9 mois de vie, une neuropathie

SCID et CA sont des maladies génétiques liées à un gène récessif autosomique,  la transmission se fait exclusivement par les reproducteurs. Cela signifie qu'elle n'est pas liée au sexe, et que l'allèle doit être transmis par les deux parents pour qu'un animal soit atteint à sa naissance. 
                               

SCID et CA sont des maladies génétiques liées à un gène récessif autosomique,  la transmission se fait exclusivement par les reproducteurs. Cela signifie qu'elle n'est pas liée au sexe, et que l'allèle doit être transmis par les deux parents pour qu'un animal soit atteint à sa naissance. 

 

Recommandations pour une démarche de croisement

Lors de la mise en évidence d’une anomalie génétique, la tendance est de souvent chercher l’élimination complète du gène indésirable. Il y a alors risque d’éliminer des pans entiers de généalogie entraînant des conséquences néfastes sur la diversité génétique, voire également sur les performances, se privant alors de ces lignées et de leurs qualités. Il faut plutôt raisonner les croisements pour réduire, chez le produit, le risque d'expression de l'anomalie.

Il est donc responsable de connaitre et faire connaitre le statut des reproducteurs mâles et femelles vis à vis de ce gène, pour éviter d'avoir un poulain incurablement atteint et dans l'optique plus générale d'un développement sain de la race.

 

Connaître le génotype des parents pour ces anomalies permet d’éviter les croisements à risque.

 

 

 

Actualités

Encart 2

L'ACA est depuis le 27 mars Organisme de sélection pour la race Arabe

 

 Des signes d'amélioration pour la conjoncture équine en 2017

 

Une nouvelle Note de Conjoncture sur la filière équine est parue ! Produite par l’Observatoire économique et social du cheval de l’IFCE, elle informe sur la situation de la filière équine française en 2017.

On note en particulier une forte progression des naissances de pur-sang arabes (+10%). La tendance devrait s'inverser en 2018 car le nombre de juments saillies pour produire en arabe et en DSA en 2017 est en légère baisse.

En 2017, la situation s'est améliorée pour de nombreux indicateurs, ouvrez la note pour connaître lesquels PDF!

Indices Endurance: pourquoi sont-ils imparfaits? voir ici

 

Bilan des analyses de génotypage pour le dépistage de l’Atrophie Cérébelleuse (CA) et l’ImmunoDéficience Combinée Sévère (SCID)

Prenez connaissance de l'étude ici de l'étude PDFréalisée par le dr. Loïc Legrand de Labéo

Attention: changement de date pour le Concours de Deauville qui aura lieu les 15 et 16 septembre

Le calendrier des Concours ECAHO Internationaux 2018

est en ligne ici

Le calendrier prévisionnel des Concours d'Elevage ACA/SHF 2018

est en ligne ici

 

 

Les IRE 2002-2017 et les BRE 2017

 

sont publiés sur les fiches SIRE des chevaux concernés

Epidémie de Rhinopneumonie: Professionnels soyez extrêmement vigilants!

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS

Agenda

Encart 1
 Mai 2018 
L M M J V S D